Accueil > MEMORIES > Bars cachés parisiens

Bars cachés parisiens



Les bars cachés parisiens

Endroits intimistes et éloignés du grand public, les bars cachés réservent beaucoup de surprises. Dans les années 20, il était interdit de servir de l’alcool aux clients et la prohibition régnait aux États-Unis. C’est pourquoi de nombreux bars cachés (« speakeasy ») se sont multipliés dans la discrétion. De nos jours, cette mode revient à Paris et il s’agit alors de dénicher le petit bar idéal qui sera caché derrière une porte, les cuisines d’un restaurant ou même un lave-linge. Nous avons donc sélectionné pour vous les meilleurs « speakeasy » de Paris.


   
Les premiers bars cachés se situent à l’intérieur même de certains restaurants. Le Mezcaleria est un bar 100% mexicain situé au 13 boulevard du Temple (13ème arrondissement) et se trouve dans les cuisines du restaurant de l’hôtel « 1K Paris ». La Candelaria est également un speakeasy mexicain situé au 52 rue Saintonge (3ème arrondissement) au fond du restaurant portant le même nom. Le Moonshiner est quant à lui situé au 5 rue Sedaine (11ème arrondissement) et l’accès s’effectue en entrant dans la chambre froide de la pizzeria « Da Vito ». Enfin, le Baranaan est un bar aux faux airs de wagon de train qui se situe au 7 rue du Faubourg-Saint-Martin (10ème arrondissement) au fond du restaurant « Elaichi ».
  


Vous pouvez également trouver des speakeasy dans des endroits tout à fait improbables. Le Lavomatic est un bar caché pop qui se situe au 30 rue René Boulanger (10ème arrondissement) et dont l’accès est possible si vous trouvez la porte secrète de cette véritable laverie. Le Glass est accessible derrière la porte d’un ancien club libertin du quartier de Pigalle, au 7 rue Frochot (9ème arrondissement). Enfin, niché au premier étage du cinéma des Cinéastes, le Bistrot des Cinéastes vous accueille au 7 avenue de Clichy (17ème arrondissement) dans un cocon cosy décoré dans un style industriel où lumières tamisées, banquettes, plantes vertes et tables basses vous mettront à l’aise.
  


Enfin, certains bars cachés sont parfois très proches de nous sans que nous nous en rendions compte. L’Expérimental Cocktail Club est situé au 37 rue Saint-Sauveur (2ème arrondissement) et il suffit de se faufiler derrières les gros rideaux noirs pour s’installer près du piano et siroter un cocktail. Toujours caché derrière de gros rideaux noirs se trouve le Petit Club de la Favela Chic. Situé au 18 rue du Faubourg du Temple (11ème arrondissement), il se trouve au fond du club et vous invite à pénétrer dans un univers intimiste parsemé de lumières tamisées. Le dernier speakeasy est nommé le Ballroom du Beefclub et se trouve au 58 rue Jean Jacques Rousseau (1er arrondissement) où il faudra descendre les marches d’un escalier exigu avant de se faufiler dans la cave.
  


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
0 article(s)