Fashion Stars

JUDY

Après Rami Malek dans la peau de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody, ou encore Taron Egerton, dans celle d’Elton John dans Rocketman, place à Renée Zellweger métamorphosée pour incarner la mythique Judy Garland.



Réalisé par le britannique Rupert Goold (True Story, The Hollow Crown), le long-métrage biographique est adapté de la comédie musicale End of the Rainbow de Peter Quilter.

On retrouve Judy Garland à la fin des années 60 alors qu’elle doit donner, épuisée, une série de concerts à Londres.

Aux côtés de Renée Zellweger, on retrouve Rufus Sewell dans le rôle de Sidney Luft, Michael Gambon dans la peau de Bernard Delfont ou encore Finn Wittrock interprétant Mickey Deans.

En plein "Swinging London" (1968), la star Judy Garland donne une série de concerts à Londres. Épuisée par son rythme de vie, ses addictions et ses histoires d'amour ratées, elle va pourtant une dernière fois céder à la passion dans les bras du producteur de disques Mickey Deans...



Ce biopic entend narrer une période de la vie de la flamboyante Judy Garland dont la vie a été particulièrement agitée. Entre une famille dysfonctionnelle, des débuts sous les projecteurs d’Hollywood très jeune, des addictions, de multiples mariages foireux, la perte de la garde de ses enfants ou encore ses hésitations entre la scène et les plateaux de cinéma, il est vrai que cette icône décédée jeune a donc eu une vie qui s’adapte parfaitement à une transposition sur grand écran. Et plutôt que de la raconter de manière elliptique de son enfance à sa mort, ce qui aboutit souvent à des œuvres manquant d’âme et qui survole le sujet, le script fait le bon choix de ne couvrir qu’une seule partie de son existence, en l’occurrence l’année avant son décès.

Dans ce rôle qui a dû être convoité par maintes actrices, Renée Zellweger fait son grand retour au cinéma après plusieurs longues années d’absence et des retours en catimini depuis deux ou trois ans et le dernier épisode de « Bridget Jones ». Et elle semble directement briguer un nouvel oscar avec ce genre de rôle.

Synopsis
Hiver 1968. La légendaire Judy Garland débarque à Londres pour se produire à guichets fermés au Talk of the Town. Cela fait trente ans déjà qu'elle est devenue une star planétaire grâce au Magicien d'Oz. Judy a débuté son travail d'artiste à l'âge de deux ans, cela fait maintenant plus de quatre décennies qu'elle chante pour gagner sa vie. Elle est épuisée. Alors qu'elle se prépare pour le spectacle, qu'elle se bat avec son agent, charme les musiciens et évoque ses souvenirs entre amis ; sa vivacité et sa générosité séduisent son entourage. Hantée par une enfance sacrifiée pour Hollywood, elle aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Aura-t-elle seulement la force d'aller de l'avant ?