Idée Sortie

Alphonse MUCHA , L'exposition au Musée du Luxembourg

Le Musée du Luxembourg rend hommage à Alphonse Mucha, le représentant de l'Art Nouveau trop souvent oublié. Du 12 septembre 2018 au 27 janvier 2019, le musée réunit les grandes pièces qui ont fait son œuvre, de ses affiches à ses planches d'illustrateur, mais aussi ses photographies, ses sculptures et ses études préparatoires, pour une belle redécouverte !


Le Musée du Luxembourg nous ouvre l'univers d'Alphonse Mucha, du 12 septembre 2018 au 27 janvier 2019, avec une belle exposition. La dernière fois que Paris célébrait Alphonse Mucha était en 1980, et c'était au Grand Palais.


Né en 1860 en Moravie, Alfonse Mucha arrive à Paris en 1887 pour assoir ses connaissances en art à l'Académie Julian et réalise affiches publicitaires et illustrations de livres pour financer ses études. En décembre 1894, c’est sa rencontre avec la grande tragédienne, Sarah Bernhardt, qui lance sa carrière d’affichiste, lorsqu'il la représente en Cléopâtre pour la promotion de la pièce Gismonda. Le succès de cette affiche Art Nouveau est tel qu'elle est découpée dans les rues de Paris et Mucha croule sous les contrats d'affiches et d'illustrations.
S'il excelle dans l'Art Nouveau, c'est grâce à plusieurs professeurs : de Jules-Joseph Lefebvre, il garde les portraits de femmes allégoriques, et de Jean-Paul Laurens, les grandes peintures historiques dans des décors théâtraux. C'est ainsi qu'est né le style si caractéristique d'Alphonse Mucha, des figures féminines aux cheveux d'or immortalisées devant de très beaux décors, souvent constitués de rosaces.
Contacté par tout Paris pour des illustrations de livres, des affiches et même la décoration de restaurants et par des joailliers comme Georges Fouquet, l'artiste n'en oublie pas son désir de devenir peintre voué à la cause nationale de son pays d’origine et des peuples slaves.

Les Saisons

Cette grande exposition Alphonse Mucha, imaginée par la RMN - Grand Palais, a été confiée à Tomoko Sato, conservatrice de la Fondation Mucha de Prague, qui a réunit de grandes pièces pour redécouvrir le premier Mucha et de découvrir le second, de redonner à cet artiste prolifique toute sa complexité artistique, politique et spirituelle.
Nous avons adoré !