Accueil > MEMORIES > Joker

Joker



Joker

Réalisateur : Todd Phillips
Date de sortie : 9 octobre

Premier film entièrement centré sur le Joker, l'ennemi juré de Batman, cette production DC Entertainment a pour atout principal Joaquin Phoenix dans le rôle du super-vilain. Un clown maléfique aux cheveux verts et au large sourire. Les joues creusées, très amaigri, l'acteur devrait accomplir une authentique performance dans ce long-métrage consacré aux origines de ce méchant très inquiétant (fera-t-il oublier l'excellente prestation de l'Australien Heath Ledger dans The Dark Knight, le chevalier noir, couronnée en 2009 par un oscar à titre posthume  ?). L'action du film se déroule dans les années 1980, à Gotham City, et suit le destin tragique d'un comédien raté de stand-up, Arthur Fleck, qui va peu à peu basculer dans la criminalité et la folie. Signée par le réalisateur de la comédie Very Bad Trip, cette œuvre extrêmement sombre comptera aussi à son générique Robert De Niro dans le rôle d'un animateur de talk-show à la télévision. En revanche, l'homme chauve-souris ne devrait pas apparaître dans le film.


On s'y attendait, mais la bande-annonce le confirme : on aura bien affaire à du pur Joaquin Phoenix. Le comédien est complètement rachitique et a intégré les mimiques du Clown Prince du crime à son jeu habituel. Le rire inquiétant, le regard menaçant, le sourire psychopathe… Tout fonctionne à merveille. Son maquillage et son costume jaune et bordeaux s'éloignent des comics, mais n'en restent pas moins charmants. C'est clair et net, le Joker de Jared Leto et son ronronnement ridicule dans Suicide Squad font déjà pâle figure. Pour ce qui est de faire face à la mythique version de Heath Ledger dans The Dark Knight, on doute encore.
Vous êtes prévenus : il ne sera pas question d'un Joker cartoon à la Tim Burton, mais de la chronique d'une descente aux enfers. Enfin, quelque chose qui devrait y ressembler.


Le scénario n'est pas inspiré des comics, il faut s’attendre à une histoire 100% inédite. Joker n'est pas basé sur le Joker, mais sur comment on devient le Joker. Un concept qui tenait vraiment à cœur au réalisateur Todd Phillips.
La bande-annonce ne donne pas beaucoup plus d'indices concernant le scénario du long-métrage (il faut dire que le script n'a pas arrêté d'être modifié durant le tournage). Il s'agira résolument d'une œuvre sombre, radicale, dépressive, un zoom viscéral dans la psyché de l'un des personnages les plus fascinants de DC Comics.

Todd Phillips semble vraiment vouloir offrir un véritable virage pour les films estampillés Warner / DC. Reste à voir si le film sera à la hauteur des attentes des fans. Il faudra encore patienter pour le savoir, Joker est prévu dans nos salles de cinéma pour le 9 octobre prochain.
0 article(s)