Votre panier
Acces rapide
Accès rapide :
Marques
Recherche
Accueil > MEMORIES > Pete Doherty   

Pete Doherty



PETE DOHERTY

 

Connu principalement pour ses excès, Pete Doherty est aujourd’hui devenu plus « sage » qu’à l’époque de ses débuts. Aujourd’hui il se fait appelé Peter suite au changement de comportement qu’il a eu il y a quelques années afin d’échapper au nom « Pete » dit « intime » que les tabloïdes lui avaient donnés.

Le petit Peter Albert Daniell Doherty est né le 12 mars 1979 au Royaume-Uni. Ainé de la fratrie, c’est accompagné de ses deux sœurs qu’il fera face à une enfance très stricte et remplie de déplacement à cause de la carrière de militaire qu’effectuait son père. C’est à la fin de ses études qu’il décide de créer le groupe « The Libertines » avec Carl Barât. Les deux amis ont sorti deux albums mais à cause des problèmes de drogue du jeune Pete, ils décidèrent de se séparer car la relation entre eux ne faisait que se détériorer. Le jeune anglais revient juste après avec un nouveau groupe qui sortira également deux albums, les « Babyshambles », qui sera très bien reçu par le public. En 2008 il sera condamné à quatorze semaines de prison pour conduite en état d’ivresse mais finalement il n’y restera qu’un moi et dès sa sortie il se lancera dans la réalisation de son premier album solo.

Durant ses années d’interprète, Pete Doherty décide d’explorer également d’autres domaines. Fan de littérature depuis toujours, il sortira un recueil de poésie et fera également l’objet d’un rôle au théâtre dans la pièce «Confession d’un enfant du siècle » de Sylvie Verheyde. On a aussi pu l’apercevoir en tant que mannequin pour Roberto Cavalli ou encore The Kooples pour qui il avait créé une collection en collaboration avec la marque. Peu de monde l’attendait dans ce genre d’activité cependant ce fût pour lui une grande réussite jusqu’au jour où il se laissa tenter par la création d’une exposition en créant des œuvres uniques faites avec son propre sang. Un art très surprenant qui n’a fait que rajouter l’image d’excessivité que l’on avait de lui.
Depuis, il est entré en désintoxication car son addiction à la drogue dure devenait beaucoup trop importante, et il en est ressorti plus motivé que jamais en décidant de reformer l’ancien groupe qu’il avait avec Carl Barât.

Aujourd’hui à 37 ans, père de deux enfants (Astile treize ans et Aisling cinq ans), Peter Doherty est devenu un homme plus rangé qu’à l’époque. Cette année nous le retrouverons en concert le 16 novembre prochain au Bataclan. Un an après les attentats de Paris, il sera le premier à marquer la réouverture de cette salle de spectacle. Très touché par les événements survenus, le chanteur voulait absolument se produire dans ce lieu rempli d’émotion, où il chantera le titre « Hell to pay at the Gates of Heaven » (« Ils vont le payer aux portes du paradis »), directement inspiré par ce drame.

Recevez nos offres
Je m'abonne
Je me désabonne






          
         


Myfashionlove © tous droits réservés
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK