Votre panier
Acces rapide
Accès rapide :
Marques
Recherche
Accueil > MEMORIES > Tanizaki Jun'ichiro    

Tanizaki Jun'ichiro



TANIZAKI



Tanizaki nait à Tokyo en 1886. Tanizaki Jun'ichirō grandit dans une famille aisée de marchands. Il fait de brillantes études à l'Université impériale de Tôkyô, mais en 1910 la ruine de son père le contraint à les interrompre. La même année, il publie son premier texte, une nouvelle cruelle et raffinée, Le Tatouage, dans la revue qu'il a fondée avec quelques amis. L'histoire de la belle courtisane et de son tatouage en forme d'araignée fait scandale et lance sa carrière d'écrivain.

En 1913, il rassemble toutes ses nouvelles dans un recueil intitulé Le Diable et subit les foudres de la censure qui les juge « immorales ». Il publie sans trêve drames, comédies et scénarios à une époque où le cinéma en est encore à ses balbutiements, il traduit également la pièce d'Oscar Wilde L'Eventail de Lady Windermere.

Installé à Yokohama, il fréquente les résidents étrangers et découvre l'image de la femme occidentale. Lorsqu'un terrible tremblement de terre détruit la ville en 1923, il s'installe définitivement dans le Kansai. Le séisme le bouleverse profondément : alors qu'il puisait son inspiration dans un Occident et une Chine exotiques, il revient vers le Japon à partir de 1924, date à laquelle paraît son premier roman, Un amour insensé.

Il consacre la seconde partie de sa vie à traduire en japonais moderne le Genji monogatari, œuvre classique de la romancière du XIe siècle, Murasaki Shikibu. En 1943, la publication en feuilleton de son chef-d'œuvre Quatre sœurs est interdit car jugée inconvenante en temps de guerre.

Après la guerre, Tanizaki publie des romans audacieux au centre desquels il place la vieillesse, l'impuissance et la mort.

Tanizaki meurt en juin 1965, laissant une œuvre importante, unanimement considérée comme majeure, du XXe siècle japonais.

De nombreux films de fiction ont été réalisés à partir des œuvres de Tanizaki, peu ou pas de documentaire. La série Un siècle d'écrivains de Bernard Rapp, produite par France 3, a cependant consacré un film à la biographie de cet auteur majeur de la littérature du XXe siècle. Tanizaki Junichiro est un film documentaire réalisé par Didier Deleskiewicz.

Bibliographie :

2009 : Le pont flottant des songes
2005 : Le meurtre d’O-Tsuya
2003 : Le coupeur de roseaux
1998 : Le pied de Fumiko
1994 : Le chat, son maître et ses deux maîtresses
1993 : Années d’enfance
1991 : L’affaire du ″Yanagiyu″ et autres récits étranges
1988 : Un Amour insensé
1987 : La Vie secrète du seigneur de Musashi; Le Lièvre de Yoskino
1985 : Svastika
1977 : Éloge de l’ombre
1967 : Journal d’un vieux fou
1964 : Quatre sœurs
1963 : La Confession impudique
1960 : Deux amours cruelles
1959 : Le Goût des orties
1925 : Puisque je l’aime


Nous avons sélectionné pour vous quelques livres sympas à lire

La clef : la confession impudique.


Un respectable professeur d'université, à l'âge du démon de midi, ne parvient plus à satisfaire sa jeune femme dotée d'un tempérament excessif. Après avoir essayé divers excitants, il s'aperçoit que la jalousie est un incomparable stimulant.

Chacun des deux époux tient un journal, sachant très bien que l'autre le lit en cachette...

Un roman audacieux sur un sujet délicat.


Quatre Sœurs
 

Dans une vieille famille de commerçants aisés dont tout le monde connaît le nom à Osaka, quatre filles ont mené une vie luxueuse jusqu'à la mort de leur père. Sa disparition et les changements de vie dans le Japon de l'entre-deux-guerres les ont laissées dans une situation financière précaire.
Les deux aînées sont mariées. Leur destin est tout tracé, mais celui des cadettes ?
Youki ko, timide, fidèle aux coutumes anciennes, refuse les uns après les autres des prétendants qu'elle juge indignes d'une alliance avec sa famille. Elle épouse le fils d'un vieux noble de la cour.
Tae ko, la plus jeune, est moins conformiste : elle travaille pour gagner sa vie, part vivre avec le fils d'un joaillier, le quitte pour un photographe, et finit par épouser un barman, après la naissance de leur enfant.


Recevez nos offres
Je m'abonne
Je me désabonne






          
         


Myfashionlove © tous droits réservés
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK